• Recopier, ça s'apprend ?

    Recopier, ça s'apprend ?

    Les trois principaux obstacles à la recopie que j'ai constatés :
    - l'insuffisance quantitative de l'unité de capture (se traduit par une extrême lenteur), parfois réduite à la lettre;
    - l'absence d'épellation subvocalisée (on se contente de lire ou de photographier le mot);
    - l'absence de retour vérificateur sur le mot copié.
    Si on observe un enfant en difficulté en train de recopier un texte écrit au tableau, où il ne peut mettre aucun point de repère, il est souvent perdu face à la masse de mots. A chaque fois qu'il baisse la tête, cela va lui demander ensuite une nouvelle localisation du mot, et donc il préfère se focaliser sur le mot ou le groupe suivant plutôt que de vérifier le mot précédent. Le va-et-vient vérificateur entre son texte et celui à copier est en effet l'étape la plus délicate. Il semble utile de sensibiliser les élèves là-dessus.
     
     
     

     Exercices possibles :
     1
    ) Exercices travaillent spécifiquement l'unité de capture (mais aussi les stratégies de mémorisation à très court terme.)

    - la copie "flash" :
    un mot (ou groupe) est écrit au tableau, et mémorisé silencieusement. Je le cache (les premières fois collectivement en verbalisant les étapes : lecture, épellation si succession complexe de lettres; puis de plus en plus vite). Les enfants l'écrivent (mot caché).
    Je remontre le mot et chacun vérifie.
    Sur ardoise, elle permet d’avoir une image rapide des réussites, afin de progresser ou non sur la quantité de texte capturé.

      

    (Un exemple de fin de séquence, après pas mal d'entraînement, ici.)

     

    - la copie "phrase cachée" : une phrase est collée au verso de la page du cahier où elle va être recopiée, afin de "transporter" le mot (c'est une situation presque identique à celle d'une copie au tableau, où le mot n'est plus sous les yeux, mais doit être en mémoire de travail.)
    Par groupe de 2, avec un observateur, il est possible de faire compter le nombre de fois où la page est tournée pour obtenir une copie parfaite, et de chercher comment réduire ce nombre.
     

    - la "copie-couloir" (sur une idée de Mme Têtard) : les enfants doivent se déplacer pour avoir accès au texte (au fond de la classe, dans le couloir, sur la porte...), et donc rapporter avec eux le maximum de mots.

    L'utilisation de jetons (Merci fredfle !) pourrait matérialiser le nombre de déplacements nécessaires à chacun. Si l'on propose un texte de même longueur une prochaine fois, l'objectif serait de réduire ce nombre de jetons au final.

     

    2) Travail spécifique sur les stratégies de mémorisation à court terme (mémoire de travail), et la vérification de la conformité :

     - rituel d’épellation : un mot est dicté par l'adulte, mais sans être prononcé, simplement en épelant ses lettres

     - copie de phrase en langue étrangère.

      

    3) Exercices travaillant spécifiquement le repérage spatial dans un environnement textuel complexe : (tableau, texte long)

     - la copie colorisée :

     Chaque groupe capturable (nom + déterminant; pronom + verbe...) est d'une couleur différente du précédent.
     E
    n grand groupe, il est possible d'utiliser trois couleurs en alternance, en leur demandant de ne poser le stylo vert, par exemple, qu'après avoir vérifié le segment vert. C'est une perte de temps qui en fait ensuite gagner, ce me semble.

     
    -
    compléter un texte par simples relevés de mots dans le texte original

    Extraire des phrases du texte (connu) de litté, dans le désordre, avec des trous : il s'agit de retrouver la phrase, et de la compléter.
    On peut aussi donner le début de la phrase, et les élèves doivent en recopier la fin.

     

    - edit : un exemple de travail complet, en ateliers, chez Mme Têtard.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Août 2012 à 17:25

    Super interessant. On est sur la même longueur d'onde concernant la copie!! J'aime bien l'idée de la copie d'une phrase en langue étrangère.

    Tu pourrais ajouter la copie "couloir" (le texte est dans le couloir, il faut transporter le texte dans sa tête). D'ailleurs, du coup, cet exercice couplé avec la copie colorisé serait super interessant.

    Je note!!

     

    2
    Vendredi 17 Août 2012 à 01:16

    je découvre ton blog ! Bienvenue ...

     

     

    3
    abcdefgh Profil de abcdefgh
    Vendredi 17 Août 2012 à 10:05

    Merci Karinette7 !

     

    Effectivement Mme Têtard, la "copie couloir" est une bonne idée. Pour les classes un peu chaudes*, on pourrait la remplacer par une copie "au fond de la classe".

     

    * Je suis obligée de réguler strictement les déplacements. Je ne peux les laisser sans surveillance, même quelques secondes. Beaucoup d'enfants "à problèmes".

    4
    MadameTêtard
    Vendredi 17 Août 2012 à 16:52

    Je la fais faire en ateliers: ils sont 8 grands max (4 x 8) et la copie est juste en face de la porte qui reste ouverte évidemment...

    5
    fredfle
    Dimanche 19 Août 2012 à 15:13

    D'accord avec toi : la copie ça s'apprend! Je fais faire de temps en temps la "copie jetons" : les enfants ont un nombre de jetons selon la longueur du texte à recopier qui leur permet d"acheter" un regard sur le texte qui peut être derrière le tableau, au bureau de la maitresse, dans le couloir ou ailleurs. C'est une variante de ta technique ou de celle de MMe Têtard, un des objectifs étant de s'organiser pour ne pas dépenser tous ses jetons mais surtout les dépenser judicieusement.

    6
    Dimanche 19 Août 2012 à 15:18

    Oui, super idée ! En plus, si tu proposes des textes de sensiblement même longueur, ils peuvent mesurer concrètement leurs progrès...

    7
    MadameTêtard
    Dimanche 19 Août 2012 à 15:33

    Voilà une super idée que celle des jetons!! Au début, je leur demandais de trace un bâton dans la marge, à chaque fois qu'ils se levaient. Mais c'était impossible à contrôler... Les jetons, c'est une super idée!!

    8
    Samedi 1er Septembre 2012 à 23:53

    J'aime beaucoup ton article sur la copie. Merci pour toutes ces idées. Je vais aussi adopter "la copie jeton", proposée par fredfle.

    9
    Samedi 1er Septembre 2012 à 23:58

    Merci !

    Oui, la copie-jeton est une très bonne idée, il faudra que je l'ajoute (ainsi que la copie-couloir de Miss T') dans l'article, ce sera plus lisible que dans les com'

     

    Là : dodo. Bonne nuit ou fin de soirée à toi !

    10
    Mercredi 15 Mai 2013 à 18:02

    Très très intéressant ! Cela aidera forcément mes élèves ...

    11
    Jeudi 23 Mai 2013 à 20:14
    12
    Jeudi 23 Mai 2013 à 22:07

    Merci !

    13
    Snoopy2081
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 17:08

    Bonjour, je viens d'arriver sur votre site via Sanleane sur la copie. Très intéressant, je survole aujourd'hui, je m'y arrêterai plus longuement bientôt !

    Merci du partage !

    14
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 12:40

    Je pratique aussi régulièrement la copie flash en CE sur une portion de texte étudié au préalable.

    Nous décortiquons chaque passage sélectionné (marques pluriel, sons complexes...) et ils écrivent au cahier du jour.

    Pour moi, c'est entre la dictée et la copie et ça fonctionne bien. En tout cas, ça oblige à prendre en compte plus qu'un mot dans la copie.

    Merci pour les autres bonnes idées !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :