• Production d'écrit* : choix

    Fonctionnement

    1) Pour chaque plan de travail (qui s'étale sur 3 à 4 semaines**), je choisis un objectif d'écriture, de plus en plus complexe au fil de l'année.

      

    Sur une année, on aura donc travaillé :

    - recopier sans faute (en respectant la présentation spécifique le cas échéant)

    - répondre à une question

    - écrire le texte des bulles d'une BD

    - rédiger des questions sur un album

    - rédiger un dialogue

    - écrire un récit au présent (à partir d'images séquentielles)

    - faire un portrait

    - réécrire un texte en évitant les répétitions (substituts)

    - écrire un problème de mathématiques

    - faire la description d'un lieu

    (je pense laisser tomber cette année l'écriture d'une recette, qui s'est avérée intéressante mais difficile les années précédentes).

      

    2) En début de plan (la première semaine), chaque élève rédige une première version de sa production. On s'est bien sûr assurée de la bonne compréhension de l'écrit attendu, en faisant un exemple collectivement.

      

    3) Parallèlement, je tente de leur donner, pendant toute la durée du plan, des billes pour enrichir cet écrit :

    - en choisissant les mots d'orthographe en fonction du type d'écrit : par exemple, pour le dialogue, les verbes de paroles; les adjectifs descriptifs quand il s'agira du portrait...

    - en faisant lire des textes ou albums où il apparaît;

    - la poésie est également, en général, choisie dans ce sens;

    - en essayant de lier (lors de la programmation) cette écriture aux apprentissages en EDL;

    - enfin, en travaillant très explicitement les critères du type d'écrit demandé :

                       - collectivement à partir d'exemples réalisés en dictée à l'adulte ou puisés dans les premiers jets.

    La question est alors clairement la même à chaque fois : (en substance)

    " comment faire pour réussir la tâche d'écriture demandée ? Qu'est-ce qui est important d'un point de vue formel ?"

                     - à travers des fiches d'entraînement de difficulté progressive, qui travaillent quelques critères spécifiques, ou donnent des exemples de textes possibles. Chacun les exécute à son rythme, toujours selon le principe de l'auto-correction (c'est-à-dire qu'une fiche incomplète et erronée est renvoyée à l'expéditeur la fois suivante !)

    Voici un exemple de ces fiches sur l'écrit du plan 7 :

    Production d'écrit : mes choix

    (images séquentielles issues pour la plupart du site Ortho-édition. Celles des pompiers viennent de l'école de Julie.)

    4) Une semaine ou deux après leur premier jet, les élèves reçoivent leur copie, anotée de conseils, et/ou d'une grille de relecture très simple...  et doivent tenter de l'améliorer.

     

     

    Enfin, à ces objectifs organisés s'ajoutent ponctuellement des écrits plus spontanés et liés à la vie de la classe (carte postale des régions par exemple, cette année, ou réécriture d'un poème sur le thème du cirque...)

    D'autre part, j'aimerais inscrire à mon emploi du temps un petit moment d'écriture "libre" (mais avec inducteur - pas totalement libre...) qui ne serait pas forcément corrigée, mais juste lue éventuellement aux autres, pour le plaisir. Ce n'est pas une priorité, pour moi (et peut-être ai-je tort, mais je me dis que les enfants qui ont besoin d'écrire pour eux... eh bien écrivent sans qu'on le leur demande, et que je ne suis pas psy...) mais je tenterais bien prochainement, sur une période seulement, afin d'éviter que la lassitude ne s'installe.

    ____________________________________________________________________________

    * Oui, je dis "production d'écrit", et non "rédaction".

    Même si je sais que certains se gaussent de ce terme, l'appelant, lèvres parodiquement pincées : "la preuuuuuuduction d'écrit", en pensant à tort qu'il remplace l'autre, plus ancien, de "rédaction", avec une connotation plus précieuse, jargonneuse et moderne.

    C'est que, pour moi, il y a une différence entre les deux, et mes Ce2  (ces petits bouts, là, qui n'ont qu'entre 8 et 9 ans, qui savent lire depuis deux ans à peine- et au mieux), même s'ils sont amenés à "rédiger", ne font pas encore de "rédaction" au sens scolaire - c'est-à-dire répondant à des exigences précises de structure. Leurs écrits ne comportent pas d'introduction, de plan en trois parties, et de conclusion...

    Je sais, je sais : certains y arrivent, à faire écrire ce genre de rédaction, hyper structurée. Mais uniquement grâce à un hyper guidage, qui ne m'intéresse pas à ce niveau.

    Je suis beaucoup plus modeste dans mes exigences, et j'appelle donc ça -faute de terme plus élégant- de la production d'écrit.

    ** Cela ne veut pas dire que l'on travaille obsessionnellement cet objectif pendant 4 semaines, tous les jours et 3 fois par jour, hein.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 15:26

    Personnellement je parle de rédaction uniquement parce qu'il me semble que c'est le terme utilisé dans les programmes pour le cycle 3. Au cycle 2 le terme n'apparaît pas mais il est question de "rédiger" et en plus ça leur apprend un mot ! (j'ai bien reçu ton paquet! mais je n'ai encore rien envoyé pour ma part, je manque d'idée et en plus la poste est tout le temps fermée! Promis je n'oublie pas!)

    2
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 15:45

    Oui, moi ça m'est égal, le terme. Juste que je trouve que "rédaction", au vu de ce qu'ils sont capables de produire (ah hum) en ce2, je trouve ça un  peu mélioratif. Je laisse ça à mes collègue  de Cm ou aux PLC.

    (Au fait Phi, je trouve personnellement tes interventions très pertinentes sur le fil : "mon fils est un génie et sa maîtresse une buse".

    Qui est-ce qui t'ennuie par MP  ?)

    3
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 15:56

    Personne ne m'ennuie par mp, une personne inconnue m'ennuie par mail et je me demande qui lui a donné mon adresse personnelle...

    4
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 17:00

    Je croyais que c'était par MP.

    Bon,  eh bien dis-lui "m...." de ma part, et qu'il ait le courage de poster publiquement, s'il n'est pas d'accord, au lieu de le faire en privé.

    Y'a des jours où j'aimerais encore être sur ce forum, rien que pour dire ça...

    5
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 14:08

    Tu as décidé quoi, au fait ?

    Tu participes ?

    6
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 16:24

    Chais pas.

    Je n'ai pas grand chose à dire de plus, en fait. A part peut-être publier des productions pour voir les progrès entre premier et second jets...  mais ce sont des choses qui ne sont pas vraiment dans la ligne éditoriale de votre blog, je crois (j'ai souvent lu sur Néo que les élèves devaient tout réussir du premier coup, en rédac - ce avec quoi je suis radicalement en opposition) - et que de toute façon je peux faire ici !

     

    Après, si vous voulez mettre des liens vers mes articles qui parlent prod, c'est avec plaisir !

     

    7
    M
    Vendredi 1er Février 2013 à 20:58
    Que de billets ! Cela doit prendre un temps fou. Une petite interrogation, toute personnelle, sur la forme... Les formes correctes semblent être "problème mathématique" ou "problème de mathématiques". En fait, je n'en suis pas sûr... :) Mais, assurément et malheureusement, la Mathématique a disparu, elle est has-been. ^^
    8
    Samedi 2 Février 2013 à 12:57

    Merci pour ta remarque, M.

    Oui, le pluriel me semble plus correct,e je vais corriger de ce pas.

    9
    Mardi 12 Février 2013 à 08:04

    Mince !

    Je n'avais pas vu que tu avais répondu.

    Bon, je mets ton article alors avec un gros lien vers ton blog.

    10
    Sapotille
    Jeudi 21 Mars 2013 à 21:46

    J'ai toujours dit rédaction, mais c'est une question d'âge !!!

     

    Tu es jeune, tu emploies un terme  de " Productions d'écrits" qui était de mise lors de ta formation et tu l'as gardé...

     

    11
    Sapotille
    Jeudi 21 Mars 2013 à 21:49

    Tu vois que je n'y connais rien : j'ai mis le terme au pluriel, et toi tu le mets au singulier ...

    12
    Samedi 23 Mars 2013 à 10:58

    Tu sais qu'en ce moment, je dis de plus en plus rédaction"... un peu  pour m'aligner sur mes collègues de CM !

     

    13
    Sapotille
    Samedi 23 Mars 2013 à 12:10

     

     

    C'est le terme "production d'écrit" au tout début du CP qui me gêne : comment produire quelque chose qui vient de soi, de son imagination , de son expérience quand on débute tout juste l'apprentissage de la lecture et de l'écriture ?

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :