• Plan 8

    Le plan :

     

    Plan 8

    Rituel ortho : phrases au futur (lien EDL). Une phrase est dictée et analysée chaque jour, puis re dictée le lendemain, avec parfois des changement en nombre des sujets ou autres GN.

    Magicien

    1)   Quand je serai grand, je serai magicien.

    2)   Je présenterai des numéros drôles et impressionnants.

    3)   Je prendrai un chapeau, je le montrerai au public : il sera vide.

    4)   Mais quand je donnerai un coup de baguette magique, un lapin y apparaîtra !

    5)   Je l’attraperai par les oreilles pour le sortir de sa cachette, puis je le remettrai dans le chapeau.

    6)   Je prononcerai alors « Abracadabra » : le lapin se transformera en pigeon, et s’envolera vers le public.

    7)   Les spectateurs m’applaudiront, les enfants riront aux éclats.

    8)   Grâce à une autre formule magique, je ferai sortir de ma poche une interminable ribambelle de foulards multicolores.

    9)   Je demanderai aussi à un spectateur de choisir une carte dans un jeu.

    10) Il ne dira rien, mais je devinerai sa carte !

    11) Je connaîtrai beaucoup de tours, mais j’en garderai les secrets pour moi !

      

    Rédaction : Je vais essayer de leur faire écrire un texte au futur, où ils devront se projeter "Quand je serai grand..." (décris ton métier, ta ville, ta maison, ta voiture... dans 20 ans.)

    Fiches de lecture (et d'aide) sur le futur :

    Plan 8

      

    Poésie : à choisir parmi 2 textes.

      

      

    Math :

    1) Multiplier par un nombre à 1 chiffre

    Plan 8

      

    2) Multiplier par 20, 30, 200, 300...

    - trace écrite.

    - exos.

     

    3) Choisir l'opération dans un problème : (je garde la modélisation de Singapour, un peu simplifiée pour la multiplication.)

    - trace écrite.

    - exos (énoncés des problèmes inspirés de : A portée de Maths, Ce2, Hachette).

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Mars 2013 à 14:15

    La poésie de Victor Hugo, elle est magnifique, mais quelle tristesse!

    Il l'a écrite pour sa fille, je crois. C'est un sujet difficile à aborder, la mort d'un enfant, avec des CE2, non?

    Je préfère celle de Queneau, du coup.

    2
    Mercredi 20 Mars 2013 à 16:40

    Je n'ai pas de mal à parler de la mort, en général, avec mes filles ou mes élèves. En classe, il s'agit de rester dans la mise à distance, et ne laisser paraître auicune émotion : voilà, ce sont des faits, la fille de VH est morte de maladie (surtout qu'à l'époque, on ne soignait pas grand-chose), et il est très malheureux. Il va donc se recueillir sur sa tombe. Point.

     

    Bon, ben maintenant tu me mets le doute...

     

    Sinon : merci beaucoup pour tes com'. Y'a que toi qui t'intéresses à ce que je fais, c'est hyper sympa. En plus c'est Zaubette, quoi, la classe !

     

    3
    Ljub Profil de Ljub
    Jeudi 21 Mars 2013 à 16:30

    Est-ce que tu connais la série de peintures "Quand je serai grand(e)" ? ca peut aussi être un point de départ.

    Voilà un exemple (j'espère que ça va être une énorme image :) ) :

     

     

    4
    Samedi 23 Mars 2013 à 10:59

    Oui, je connaissais comme ça (grâce aux avatars de certains Edpiens) mais je n'y aurais pas pensé !

    5
    Samedi 23 Mars 2013 à 11:34

    Tant mieux si mes commentaires te font plaisir.

    Quant à "Zaubette, la classe"...bof.... le nombre de visiteurs d'un blog, ou les documents partagés,  ne font pas le "prestige" d'une personne. Je suis vraiment quelqu'un de banal, une maitresse très très ordinaire, pleine de doutes...

    6
    Mercredi 3 Avril 2013 à 20:04

    J'étais à la recherche de problèmes à schématiser. Merci pour ton document.

    7
    Mercredi 3 Avril 2013 à 22:33

    Merci à toi d'être passé, Dahchan !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :