• Les récompenses, c'est mal ?

     

    Les récompenses, c'est mal ?

     

    Il y a quelques années, je bondissais en entendant le mot "bon point". Non seulement ce me semblait complètement has been, mais en plus, je me disais en toute bonne foi que, puisqu'apprendre est un des besoins fondamentaux de l'enfant, donner des récompenses risquait de pervertir son rapport au savoir et à l'école, en plaçant la carotte comme source principale de motivation.

    Que je devais pour motiver chercher ailleurs, et notamment dans la qualité de mon enseignement; susciter, renouveler l'intérêt chaque jour.

    Que le besoin de reconnaissance, tout aussi fondamental que le premier, pouvait se satisfaire d'encouragements oraux ou écrits, d'échanges et de compliments au fil de la classe, bien mieux que de petits morceaux de papier qui s'apparentent, quoi qu'on dise, à un monnayage, et qui, de plus, incitent les élèves à se comparer entre eux sur l'échelle de la satisfaction qu'ils m'apporteraient...

    C'est pas faux... Je comprends fort bien ces arguments (qui sont d'ailleurs, en y regardant, très proches de ce que l'on oppose habituellement à la notation chiffrée).

     

    Et pourtant, j'y ai recours aujourd'hui. Bon, pas exactement de la façon que j'ai connue étant enfant, mais finalement pas si éloignée. 

    Mes élèves ont une "carte des bravos" .Tous les vendredis, en fin d'après-midi (pendant une activité réalisable en autonomie), chaque élève vient à mon bureau, moment un peu solennel qui dure une minute, où je fais avec lui (à voix basse) un rapide bilan de sa semaine : du comportement, du travail fourni, du soin porté à ses cahiers, des progrès éventuels...

    Il peut donc acquérir (grâce à un tampon où j'ai fait simplement gravé "Bravo") jusqu'à 3 bravos par semaine.

    (et des bravos bonus pour quelque chose de particulièrement appréciable : illustration soignée de la poésie; aide pour ranger la classe...)

    Lorsque la carte est pleine, plusieurs solutions d'échange :

    - ou il choisit son service de la semaine le lundi matin (en général, c'est la bagarre pour être facteur ou faire l'appel de la cantine);

    - ou il la conserve pour l'échanger au besoin contre un petit matériel scolaire( crayon, stylo, gomme);

    - ou il attend d'avoir 3 cartes pleines pour choisir un livre (collection "Lire c'est partir").

    Les veilles de vacances, on peut se débarasser de sa carte en choisissant une babiole dans la "boîte à trésors".

      

    Ce système, finalement assez léger (qui prend 30 minutes par semaine), me permet de faire un point avec l'élève, de lui donner des conseils, d'expliciter mes attentes en terme de comportement...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Août 2012 à 22:26

    Et....? Est ce que c'est mieux avec que sans? Est ce que tes élèves font plus attention, sont plus soigneux, attentifs, calmes, pour obtenir leur "bravo" en fin de semaine?

    2
    abcdefgh Profil de abcdefgh
    Mercredi 15 Août 2012 à 23:37

    Je ne peux pas affirmer que ça joue énormément. Ils vivent souvent dans le moment présent, et donc les "bravos" ne font pas partie de leur préoccupations essentielles. Mais ils y accordent une importance tout de même, même ponctuelle... me rappellant de ne pas oublier de "faire les bravos" le vendredi, par exemple.

     Et surtout, cela me permet de redire individuellement les exigences, de les cibler, et de faire mieux passer le message que lors d'adresses à toute la classe qui n'est pas forcément concernée.

    Cette carte et son tamponnage matérialise simplement des réussites.

    3
    Vendredi 17 Août 2012 à 22:35

    D'accord. Merci de ta réponse!

    Je pense aussi que ton moment avec chacun est important pour l'élève (et ça, ça me plait!).

    4
    Sobelle06 Profil de Sobelle06
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 22:56

    Ah ouais c'est pas mal du tout ton truc ! J'vais y réfléchir ! Merci beaucoup !

    5
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 12:03

    J'aime beaucoup ta réflexion, qui rejoint pas mal mon cheminement aussi :D !

    6
    mirialle Profil de mirialle
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 13:11

    Merci pour ce billet! je me sens moins seule: moi aussi, j'ai longtemps hésité devant ma feuille de commandes( tampons rigolos) au mois de juin...et je vais m'inspirer de ton travail fabuleux pour mettre en place à la rentrée un système similaire mais avec des images à la place des bravos. J'ai retrouvé un stock d'images dans le fond d'une armoire dans la réserve mairie ;-)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :