• Le petit collectionneur de billes : 4) la soustraction.

    Inspirée par la mode des toupies dont me parlait hier Mme Têtard, j'ai rédigé d'abord la partie sur la soustraction - je crois que la multiplication, dont je n'ai pas encore trouvé le déclencheur, viendra chronologiquement avant.

     

    Le petit collectionneur de billes, 4) la soustraction.


  • Commentaires

    1
    cokelicot
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 15:15

    Lol, je me demandais où était passé l'épisode 3 ! Ca m'apprendra à lire comme il faut !

    J'ai repéré une petite coquille : un "et" devenu "en" quand il compte à rebours.

    Dis, tu nous raconteras ce que ça a donné avec tes élèves ? Je suis sûre qu'ils vont apprécier :)

    2
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 16:02

    Oui, merci pour la coquille !

    3
    Madame Têtard Profil de Madame Têtard
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 18:18

    Elle sont trop bien tes histoires!!

    ça promet des sacs et des boites plein la classe!!!

    J'ai pratiqué cette méthode pour la soustraction. C'est ce que propose Brissiaud dans le fichier CE2.  Elle est top pour expliqueret j'ai longtemps fait comme ça. 

    Mais ensuite, il faut réapprendre la méthode avec la retenue "en bas"parce qu'avec les 0 et les grands nombres, ça devient trop fouillis...

    Alors je préfère faire directement la 2ème maintenant...

     

    4
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 18:39

    Je pourrais ressortir mes penne  !

    Oui, c'est pas évident, cette histoire de soustraction qui déchire le corps enseignant, n'ayons pas peur des mots.

    Une annexe au chapitre 4 pourrait effectivement présenter une variante... 

    5
    Madame Têtard Profil de Madame Têtard
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 19:58

    Cela dit, je n'ai jamais eu le sentiment d'avoir mis un élève en difficulté à cause de cette méthode. Au contraire, elle permet la compréhension. 

    L'élève peut ensuite choisir la méthode qui lui convient le plus... 

    6
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 09:45

    Tu fais bien de soulever ce problème, en tout cas. Mais j'ai plus de mal, en classe, à expliciter la méthode "en haut-en bas". Je la trouve plus abstraite. Et j'ai tendance à la laisser aux collègues de CM.

    Néanmoins, il est clair que c'est, encore, la plus culturellement répandue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :