• Le jour de la rentrée

    Sanléane propose un rallye-liens sur ce jour si important, à la fois pour les élèves et pour nous.

    Rallye-liens : Le jour de la rentrée

    Si je devais le définir en deux mots, ce serait : stress, et calme.

     

    calme, parce que ce n'est pas le jour où les comportements et les caractères difficiles se révèlent : eux, comme nous, veulent faire la meilleure impression qui soit. Un peu fatigués par le décalage horaire, heureux pour la plupart de retrouver les copains et des cahiers neufs, un peu tristes aussi de quitter la maîtresse de l'an passé, un peu noués... ils ne seront pas pénibles aujourd'hui.

    Mais moi, je le serai...

      

    stress parce qu'on va ouvrir les portes de sa classe à de nouveaux élèves, avec qui on va passer le plus clair de son temps pendant 10 mois (que ce soit en présence ou en pensée), et qu'il faut assurer. Ils ne doivent pas être trop déçus dans leurs attentes, et c'est le moment pour nous de donner une tonalité à l'année qui va suivre et à la relation escomptée.

    J'ai remarqué que chaque phrase ou expression prononcée ce jour-là restait davantage en mémoire que lors de n'importe quel autre jour. Leurs antennes sont dressées au maximum, afin de chercher les signes qui leur diront que oui, ça va être cool, ou facile, ou plutôt exigeant... que la maîtresse, elle a l'air gentille, mais qu'il faut se méfier...

      

    De mon côté, le jour J, après quelques derniers jours de vacances fièvreux passés en préparation intensive de cahiers, étiquettes, affichages, photocopies et autres fignolages matériels, suivis de la traditionnelle insomnie de pré-rentrée, j'attends le coeur battant - avec une très grosse envie de m'enfuir en courant - que les élèves aient découvert leur nom sur la liste, se soient agglutinés avec leurs parents devant la fenêtre de mon couloir, pour annoncer à la cantonade : "les Ce2 qui sont avec moi, vous pouvez entrer et vous ranger devant la porte de la classe".

    Des fois ça cafouille, ça dure un peu, mais je ne fais pas encore l'appel. Trop de bruits dehors, c'est inutile. On verra en classe si certains se sont trompés et je les renverrai vers d'autres horizons pédagogiques.

      

    Une fois que j'ai une vingtaine d'élèves parfaitement rangés dans le couloir, sous les regards encourageants, un peu émus, de quelques parents qui, à travers la vitre, placent en moi tous leurs espoirs , j'indique fermement à mes nouveaux élèves :

    "Ici, c'est le couloir. C'est un endroit entre la cour - où on a le droit de courir, de crier, de se défouler- et la classe, qui est un lieu de calme et de travail. Ce sera, toute l'année, le moment et l'endroit pour s'y préparer. Je ne vous ferai donc rentrer, systématiquement, que lorsque vous serez prêts."

    Le silence s'installe. Je le laisse durer quelques secondes de trop, afin qu'il devienne presque lourd. Si Tchakatchapoum (aka Tchak : mon très infernal redoublant) se manifeste et fait son kéké, il va falloir que je le remette tout de suite à sa place sur le mode douceur : "Tchak, tu connais déjà le ce2, je compte sur toi cette année pour montrer l'exemple et m'aider. Je sais que tu vas faire une excellente année, mais ça commence tout de suite, tu sais ?"

    "Vous pouvez rentrer deux par deux, et chercher votre place. Tout cela, bien sûr, sans un mot."

      

    L'idée, aujourd'hui, ce n'est pas vraiment d'enseigner, et encore moins d'évaluer (ça, ça se fait tout seul, je crois, par l'aide et l'observation), mais de les préparer à me supporter (ce sera leur tâche la plus rude de l'année ), et à se contraindre aux activités que j'aurais moi-même choisies, en leur laissant des espaces de liberté et d'expression très réglementés.

    L'idée, c'est de leur montrer que je sais ce que je veux et où je vais, que c'est moi qui dirige, mais sans grand discours, et bien souvent sans leur aval; que tout ne sera pas distrayant et ludique, qu'il va falloir faire des choses parfois répétitives, parfois ennuyeuses, et qu'il va falloir les faire comme je le souhaite. J'essaierai de leur faire passer à la fois une attitude d'écolier (la tenue, au sens large), mais aussi la certitude que je m'intéresse à eux, que je suis à l'écoute de leur parole si elle reste dans le sujet, et que je n'attends d'eux aucune aptitude extraordinaire. Que chacun, dans ce cadre bien étroit, a sa place.

      

     

    Déroulement de la journée

    1/ Les règles.

    Ils les connaissent déjà, mais il n'est pas inutile, pour pouvoir s'y référer dans l'année, d'en lister les plus essentielles, et d'en garder une trace sous forme d'affiche.

    "Nous allons passer du temps tous ensemble, dans cette classe. Notre objectif à tous, c'est que chacun progresse, puisse travailler, et que moi je puisse vous aider. Quelles règles allez-vous devoir respecter pour que cela se passe bien ?"

      

    Je laisse les plus courageux s'exprimer sur le sujet, puis je leur donne les miennes, déjà prêtes, en les justifiant brièvement à chaque fois :

    - se ranger et se déplacer calmement dans les couloirs;

    - en classe, ne pas bavarder;

    - ne pas se déplacer sans raison;

    - prendre soin du matériel et de son écriture;

    - lever la main pour prendre la parole;

    - ne pas déranger la maîtresse quand elle aide un élève ou un petit groupe.

      

    2/ La classe : "Regardez autour de vous, et décrivez-moi la classe".

    C'est le moment de verbaliser la fonction des différents espaces d'affichages, permanents ou temporaires, de la bibliothèque de classe, de l'organisation des tableaux, de la grande table... J'attirerai leur attention sur la pendule, au-dessous de laquelle j'ai affiché les horaires de récréation, ainsi que sur le tableau des "services", que nous mettrons en place dès demain, car aujourd'hui "je m'occupe de tout."

     

    3/ Paperasse

    Après l'appel pour la cantine :

    - distribution des différents papiers de rentrée (car, cantine, fiche d'urgence et de renseignements)

    - distribution du cahier de liaison : page de garde à faire, et collage des mots de rentrée, ainsi que de la liste des fournitures à acheter ou à renouveler.

    Connaissant les difficultés de pas mal de familles, je fais acheter peu de choses (une trousse, des Velleda s'ils veulent une ardoise à Velleda, de la colle, et une boîte de mouchoirs), et complète la trousse par ce qui manque. En revanche, je demande à ce que son contenu (gomme, stylos, colle...) soit renouvelé par leurs parents. Ceci afin qu'ils prennent soin de ce petit matériel que je ne ferai ensuite que prêter.

    Bien qu'adepte du cahier de devoirs tout simple, si certains élèves arrivent avec un agenda, je les autorise à le garder, bien sûr. De même que certains aiment avoir leur pochette à rabats et leur propre classeur avec les Simpson ou Pukka dessus : no problemo. Mais sinon, je fournis tout.

      

    4/ Se présenter à la classe : explications ici.

    En plusieurs fois dans la journée, chacun viendra se présenter à la classe à l'aide de ce canevas. De mon côté, je remplis au fur et à mesure le calendrier des anniversaires, en y notant la date de chacun.

     

    5/ Une première (longue) séance de révisions en math : les nombres jusqu'à 100 (tableau des nombres) et dénombrement d'une collection organisée (séance 1 et 1 bis).

    Prép ici.

    On découvrira également le cahier d'exercices, avec sa partie français et sa partie math', et on se lancera dans un premier exercice (N1).

     

    6/ Pause.

    Décor relativement libre des étiquettes "prénom" pour le tableau des services (que je plastifie et aimante ensuite). La seule consigne sera de laisser lisible son prénom.

    Le jour de la rentrée

     

    7/ On continue les présentations.

     

    8/ Lecture : le début du Petit Chaperon rouge de Charles Perrault.

    Les élèves connaissent l'histoire (mais, pour la plupart, celle de Grimm), l'ayant lue en CP dans la méthode utilisée dans mon école (Rue des Contes). Ce  sera donc pour moi l'occasion de mettre en place la façon dont j'aborde la lecture en classe (1. lecture à voix haute d'une phrase chacun; 2. deux lectures magistrales - l'une d'une traite, l'autre pour expliquer les mots inconnus et discuter du sens général; 3. relecture paragraphe par paragraphe par les volontaires).

    Cette première lecture nous permettra également de commencer à l'oral un travail sur la délimitation de a phrase et du paragraphe : ponctuation forte, alinéas, distinction entre ligne et phrase. Ces rappels seront, les jours suivants, plus formels et entraînés (trace écrite et exercices ici, fortement inspirés du blog de Define).

     

    9/ Fin des présentations

     

    10/ Distribution du cahier de devoirs, collage et lecture des devoirs (pour ce premier jour, je les photocopie) :

    - faire signer les mots de rentrée

    - donner le dossier administratif

    - relire le début du PCR

    - compléter le tableau des nombres.

     

     11/ S'il reste du temps (ce dont je doute, car ma nouvelle journée de classe "nouveaux rythmes" est réduite de 3/4 d'heure), on commencera les mots croisés des prénoms de la classe...

     

    ... ou alors découverte de la première poésie.


  • Commentaires

    1
    Mirobolande Profil de Mirobolande
    Lundi 29 Juillet 2013 à 17:28

    Toutes ces réflexions que je n'ai pas dans mon travail, je les trouve sous la plume si talentueuses d'Abcd. 

    2
    Lundi 29 Juillet 2013 à 17:40

    Clair, net et précis ! Tu sais où tu vas et où tu veux qu'ils aillent ! C'est un plaisir de te lire.
    J'ai passé un très bon moment et tes loulous vont passer une très bonne première journée !

    3
    Lundi 29 Juillet 2013 à 21:18

    Merci à vous deux !

    Le genre de com' qui reboostent, j'adore !

    4
    coconuts2009 Profil de coconuts2009
    Mardi 30 Juillet 2013 à 09:27

    Très belle plume! On s'identifie largement! 8h30 le jour de la rentrée n'est pas mon moment préféré...

    5
    Rikki-tikki-tavi
    Mardi 30 Juillet 2013 à 21:33

    Je refuse de lire cet article avant le 31 août, désolée...

     

     

    Bisous ! 

    6
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 10:07

    Merci Coconuts : non, moi non plus...

     

    Et bisous à Rikki (qui a décroché à fond, je crois) !

    7
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 12:06

    Rikki, je t'ai fait le même article, mais en images !

    8
    myadde
    Samedi 3 Août 2013 à 15:17

    Je découvre tes articles et j'adore le déroulement que tu nous proposes, il me permet de voir plus clair sur cette journée trèèèèèès importante que j'ai l'impression de rater à chaque fois (sûrement le stress! :) )

    Merci pour ton partage, à très vite

    9
    Mardi 13 Août 2013 à 15:14

    Merci ! 

    10
    Belgazou80
    Lundi 31 Août 2015 à 19:44

    J'aime beaucoup le déroulement de ta première journée.

    Merci pour le partage !

     

    11
    Lucie
    Dimanche 28 Août 2016 à 18:29

    Merci pour le partage. C'est génial pour s'inspirer .

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :