• La Fontaine, l'incontournable (2)

    En plan 5, consacré au dialogue rédigé, la Cigale et la Fourmi.

     

    Et comme on a parlé de Perrault en période 1, ce sera l'occasion d'évoquer Gustave DORE.

      

    La Fontaine, l'incontournable (2)

      

     

    A voir :

    Un article de Celeborn sur la composition des dessins de Gustave Doré :

    http://celeblog.over-blog.com/article-28462012.html

     

    Des illustrateurs célèbres des fables :

    http://sci-rochebas.perso.neuf.fr/fables/pages/illustrateurs.html

     

     __________________

    J'aime beaucoup le Loup et l'agneau (et son détournement par B. Friot), aussi, mais il faut faire des choix...

    LES HISTOIRES SE TERMINENT TOUJOURS DE LA MÊME FAÇON


    Le loup fait sa sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre.
    - Je veux un bonnet ! crie l'agneau. Tricote-moi un bonnet, tout de suite.
    Et le loup va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont.
    L'agneau est mort de rire, il n'en peut plus, il se tient les côtes et se roule par terre. Le loup est tout penaud.
    - Fais-moi un gâteau au chocolat ! ordonne l'agneau.
    Et le loup prend de la farine, des oeufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève pas, il est aussi plat qu'une galette.
    L'agneau se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle !

    Le loup s excuse humblement.
    - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame l'agneau.
    Et le loup grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le loup a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien.
    L'agneau hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe.
    - Encore, encore !! bêle-t-il sottement.
    Le loup reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur l'agneau et le dévore.

    Histoires pressées, Bernard Friot
    Collection poche Junior, 1999, Éditions Milan

      __________________

    Une mise en scène par la Comédie Française existe en DVD. Certains extraits sont tout à fait regardables en Ce2 :

    La Fontaine, l'incontournable (2) 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :