• Ecrire à la main... c'est important ?

      

    Avoir une belle écriture... C'est important ?

     

    Une grosse séance par plan, soit toutes les 3 semaines, pour voir et/ou revoir les minuscules mais surtout les majuscules cursives. L’expérience montre que c’est une vraie nécessité.

    Quelques enfants arrivent en Ce2 avec de grosses difficultés graphiques, dont je ne saurais exactement donner les causes : omniprésence des claviers et désaffection pour la communication manuscrite ? Utilisation de fichiers et des photocopies aux dépens des cahiers ? … ?

    Toujours est-il que l’écriture est  un facteur de réussite : une trop grande lenteur pourra bloquer l’enfant dans sa scolarité (perte de temps pour s’investir ailleurs), et le caractère inesthétique voire illisible des écrits personnels peuvent nuire à la mémorisation des leçons, et peut-être aussi à la mémorisation orthographique.

     Voici la programmation choisie :

    A. Les minuscules

    1)      Revoir les 13 minuscules « basses » afin d’insister sur la contrainte de l’interligne. Il n’est pas rare que les Ce2 écrivent encore très  gros.

    a, e, i, o, u, c, m, n r, s, v, w, x 

    Ecrire à la main... c'est important ?

     

     

    2)      Revoir les 13 minuscules « qui montent et descendent », en distinguant t et d des autres montantes :

    t, d, b, h, k, l, g, j, p, q, y, z, f

      

    Ecrire à la main... c'est important ?

      

    B.      Les majuscules

     Chaque séance se déroule grosso modo de la façon suivante :

    -          J’écris le groupe de lettres du jour sur tableau ligné, en décrivant ce que je fais. Je refais à l’identique ;

    -          Je fais un parallèle entre la majuscule scripte dont ils ont l’habitude, et la cursive qui lui ressemble fort, mais en plus rond et bouclé ;

     Avoir une belle écriture... C'est important ?

    -          Je dessine dans l’air la lettre, et les enfants font le geste en même temps, plusieurs fois;

    -          Par 3, en se partageant le tableau, ils viennent les écrire à la craie, en grand format, et je peux ainsi rectifier le geste de chacun si besoin;

    -          Passage sur le cahier : les modèles sont en rouge, toujours faits à la main, avec pour chaque lettre un prénom et un lieu. Quand c’est un pays, je propose aux plus rapides d’en dessiner le drapeau.

    Les lettres sont groupées, autant que faire se peut, par analogie de forme :

    1)  A, M, N

     

    2)  P, R, B

     

    3)  L, S

     

    4)  H, I, K

     

    5) C, T

     

    6)G, J, Y

     

    7)  E, F

     

    8)  O, Q, D

     

    9)  U, V, W

     

    10)X, Z

     

    Bonus : un magnifique dessin de Phi, pour conclure : ici.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Août 2012 à 22:09

    Tiens, tu ne mets pas le J dans la même famille que I H et K? C'est à cause de la boucle qui descend sous la ligne?

    2
    abcdefgh Profil de abcdefgh
    Mardi 14 Août 2012 à 22:57

    Oui, il devrait être avec. Mais je l'ai mis avec G et Y d'une part pour la raison que tu dis, et aussi pour équilibrer (2 ou 3 majuscules max à chaque fois).

    3
    Mercredi 15 Août 2012 à 10:27

    Ok! Je suis à peu près la même progression en CE1. Sauf que c'est une majuscule pour deux jours! Alors ça dure un certain temps....!

    J'en profite pour revoir aussi les minuscules. Jour 1: minuscule + majuscule cursive. jour 2 majuscule cursive + prénom ou ville ou pays qui commence par cette majuscule. Mais on est en CE1, on découvre, et avec toi, ils reprennent! Je vois que l'on est sur la même longueur d'ondes sur de nombreux sujets...pourquoi ne travaille-t-on pas enseeeemmmble !

    4
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 13:47

    L'année dernière, j'ai plus insisté sur les majuscules. Je me suis rendu compte que les CE2 avaient quand même besoin de revoir les minuscules. Merci pour cet article intéressant et qui m'aide à avancer.

    5
    kouriki
    Mercredi 26 Juin 2013 à 00:38

    J'arrive sur ce fil car je passe au CE2 (après 5 ans de CM). Ta progression me semble logique. Le titre m'a interpelé car dans la classe de ma fille, l'instite n'a plus de tableau à craie ni à feutre : TNI et les élèves ont tous un Ipad. Ils écrivent donc très peu dans leurs cahiers. Bref, dans la mesure où chez eux ils retrouvent à nouveau des écrans, tu vois le problème venir...

    6
    Mercredi 26 Juin 2013 à 11:07

    Un cauchemar, pour moi, ce que tu relates.

    7
    Natacha
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 10:44

    Attention ne pas oublier les dyspraxiques et dysgraphiques qui ne peuvent pas écrire.....

    Savoir maîtriser l'outil informatique est aussi important que de savoir écrire. 

    A part les profs qui écrit à la main de nos jours?????? (Un peu de provoc oui, mais ce n'est pas totalement faux!!!!!!!)

    8
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 08:32

    Bonjour Natacha,

     

    Bah, la provoc' ne me fait pas peur, t'inquiète. 

    Tu as une classe ?

     

    Parce que dans ce cas, tu saurais que les vrais dys, dans la mesure où ils sont élèves et viennent à l'école pour apprendre, ne souhaitent pas être mis à l'écart.

    En 15 ans de boîte, j'en ai eu, des vrais dys - reconnus MDPH, testés au Centre du Langage en hôpital, et tout et tout. Eh bien je peux te dire que ces élèves sont capables de concentration et d'efforts incroyables pour être au niveau des autres. Par leur motivation, ils sont souvent les meilleurs élèves que j'ai jamais eus.

    Bien sûr, je ne parle pas là des dys-courageux, qui eux, de toute façon, que tu leur mettes un stylo bille ou le dernier Apple entre les mains, n'en ficheront pas une rame. Leur dys-truxie est un bon prétexte pour masquer, parfois, un mal-être plus profond que je ne suis pas en mesure de soigner, ou un rejet du scolaire tirant des origines souvent obscures dans le discours parental.

    La classe est un lieu de normalité, chez moi. Et c'est cela qui est salutaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :