• Dubois-Buyse, dictée 4

    Les 40 premiers mots de l'échelon 13 (Ce2) :

    abeille avion  bien  boule canard chevalier confrère décembre dix épreuve fée foule insecte grammaire jouet laver lunette ministre mélange multitude offre patrie place poulet procureur renard robuste samedi sombre suivre tigre trouble vent vitrine amateur avril bise boutique carabine clou

     

    Une dictée à trous avec 20 de ces mots :

    Il y a bien longtemps, un riche marchand, fort laid et fort méchant, prétendait épouser la fille du roi, belle comme une fée, et devenir ministre du royaume.

    Le roi, qui aimait beaucoup sa fille, mais qui craignait cet homme robuste et influent, lui accorda sa main, à la condition qu'il choisît et réussît l'une de ces épreuves :

    - faire tenir pendant une minute une boule de billard sur un clou, par grand vent;

    - chausser des lunettes à un tigre;

    - faire dix exercices de grammaire en une heure, et sans aucune erreur;

    - ou ne pas se laver d'avril à décembre.

    Le prétendant choisit naturellement la dernière.

    Mais au bout de deux mois, il sentait si mauvais, attirait une telle multitude d'insectes répugnants , qu'il fut chassé du royaume par ses confrères eux-mêmes, sur ordre du procureur.

    Et la princesse en profita pour épouser un preux chevalier.


  • Commentaires

    1
    Rikki-tikki-tavi
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 23:05

    Ah la la, on ne dira jamais assez à quel point les princesses sont à la merci de leurs pères, et ceux-ci à la merci de la richesse et de l'influence des marchands ! 


    Cette analyse politique me semble tout à fait essentielle. Merci. 

    2
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 06:46
    3
    Ljub Profil de Ljub
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 16:40

    Super texte ! Pas trop dur pour eux, l'orthographe de l'imparfait du subjonctif ?

    4
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 18:29

    Si ! Mais ils n'écrivent que les mots dans les trous, préalablement appris.

     

    5
    Ljub Profil de Ljub
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 18:47

    Pardon : j'avais pas tilté avec les mots soulignés. C'eut été un piège ignoble de leur faire retrouver cette conjugaison :D !

    6
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 18:48

    Oui...

    C'eut été d'une cruauté sans nom .

    D'un autre côté, chaque trou est déjà pour certains un abîme d'ignominie.

    7
    yoyoshanghai
    Dimanche 13 Janvier 2013 à 11:30

    hum hum, je crois que la dernière proposition est déjà retenue par quelques enfants de mon entourage .

    8
    Dimanche 13 Janvier 2013 à 11:39

    Ça sent le vécu, alors !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :