• Du succès des blogs d'instit' : petit message aux éditeurs

    Une petite réflexion que je me suis faite hier soir (et hier soir seulement) en feuilletant les spécimens de manuels que l'on reçoit en abondance dans les écoles en ce moment, de la part des grands éditeurs : peu sont écrits par des PE en activité.

    On y trouve en effet, parmi les auteurs, des Professeurs de collège ou de lycée, souvent Agrégés, des Inspecteurs, des Conseillers Pédagogiques...

    Et du coup, une question : s'adresse-t-il à un élève fantasmé, ou ont-ils réellement été mis à l'épreuve avec nos vrais élèves ? le contraire n'expliquerait-il pas le succès des blogs de PE, où l'on recherche souvent -moi la première - la séquence faisable, celle qui va prendre in situ ?

    Deuxième constat : je remarque aussi (et ce n'est pas le fruit du hasard, ce n'est pas possible) que les manuels que j'affectionne et que j'utilise le plus, sont écrits par des instit ou des maîtres formateurs - c'est-à-dire des gens qui ont encore une classe.

    Il s'agit du RSEEG, d'Archilecture, de Cléo, ou d'A portée de maths...

      

    Donc message aux éditeurs : faites-nous confiance... face à l'essoufflement de nos photocopieuses, prises d'assaut tous les matins, on dirait qu'il y va de l'avenir du livre scolaire.


  • Commentaires

    1
    Mecarson Profil de Mecarson
    Jeudi 18 Avril 2013 à 10:30
    Je plussoie: finis les manuels sur papier glacé écrits par des profs de collège qui ont expérimenté dans des classes d'écoles d'application avec un groupe de 4 élèves. Je trouve sur les blogs des documents riches, originaux, aux objectifs clairs et réalisables. Les élèves apprennent avec plaisir car les documents slnt enfin accessibles car créés pour eux!
    2
    Jeudi 18 Avril 2013 à 11:11

    +1 je plussoie aussi ! je n'ai jamais trouvé mon compte dans un manuel ! jamais ! je piochais de ci de là ... maintenant j'ai dit stop et je crée moi même ! ou je pioche chez les copines blogueuses ! 

    Le seul manuel (parce que ça me simplifie la vie) c'est le fichier de maths ... sinon je n'ai aucun manuel ou livre d'appui !

    3
    Jeudi 18 Avril 2013 à 11:22

    Par curiosité, quel est ton fichier, Séverine ? Cap math' ?

    4
    Jeudi 18 Avril 2013 à 11:27

    Non "Maths tout terrain" avant c'était Maths+ chez Sed mais résultats aux évals  trop décevants alors que la démarche était géniale (dommage) ...

    Par contre avec MTT j'ai refait les évals cette année : http://www.lecartabledeseverine.fr/mon-classeur-maths-ce1-ce2-nouveau-c262777

    5
    Jeudi 18 Avril 2013 à 11:29

    Merci pour ta réponse !

    6
    Sobelle06 Profil de Sobelle06
    Jeudi 18 Avril 2013 à 12:30

    Pareil absolument d'accord avec toi, je n'ai pas vraiment de manuel que je suis du début à la fin, ceci dit, j'aime bien Mika CE1 en lecture, mais je ne fais pas tout... et puis j'ai repris les exercices hihi... RSEEG bien évidemment. Sinon le fichier de maths, pour moi, c'est du bonheur, comment ferai-je sans lui ??? (j'ai Pour comprendre les maths en CP et en CE1), il est tout simple et ne laisse aucun élève sur le carreau (contrairement à d'autres que j'ai arrêté d'utiliser...)

    Tout le reste, je refais... méthode de lecture CP, j'ai refait, DDM n'en parlons pas... E

    Et les blogs des collègues, que du bonheur ! De beaux docs, comme vous dites toutes, vraiment faites pour nos élèves !

    7
    Jeudi 18 Avril 2013 à 20:34

    bien dit!

    8
    Jeudi 18 Avril 2013 à 22:09

    Entièrement d'accord !On ne nous fait pas confiance, on ne nous demandee notre avis pour rien !
    Ni pour les manuels ni pour la formation de nos futurs remplaçants. En fait, on ne parle que de nous mais sans nous impliquer dans le débat et c'est ça qui est dramatique pour l'avenir de ce métier!

    9
    Vendredi 19 Avril 2013 à 17:38

    Merci pour ton article qui amène à se poser des questions. Pistes de réflexion par exemple : Qu'est-ce qu'un bon manuel ? Comment faire un bon manuel ? Lien entre programme, progression et manuel ? Rôle du guide du maître dans le manuel...

    Il a existé de très bons manuels écrits par des inspecteurs. Il a existé de très mauvais manuels écrits par des instituteurs. Donc il faut généraliser : qu'est-ce qui fait qu'un inspecteur, un instit, etc. écrira de bons manuels ?

    Bon, j'arrête.

    10
    Sapotille
    Mardi 23 Avril 2013 à 00:13

    Dans ta liste de bouquins écrits par des instits, tu n'as pas parlé de "Ecrire et Lire au CP"...

    J'ai mis ce bouquin entre les mains des enfants et je suis scotchée par l'attrait et l'efficacité qu'il provoque...

    11
    Mardi 23 Avril 2013 à 12:07

    J'ai failli le rajouter, et dans ma classe j'utilise aussi 2 livres de mathématiques et une grammaire CE1 qui marchent très bien et ne sont pas écrits par des conseillers/inspecteurs qui n'ont pas enseigné quoi que ce soit à de vrais élèves depuis des années. Bien sûr il y a des exception mais en général je partage ton constat abcd!

    12
    Mardi 23 Avril 2013 à 20:23

    Merci pour ces précisions !

    13
    Sapotille
    Mercredi 24 Avril 2013 à 13:19

    Spinoza, tu poses une question pertinente :" rôle du guide du maître dans le manuel"...

     

    As-tu déjà trouvé des guides du maîtres dans tes découvertes de livres anciens ?

    Je crois bien que cela n'existait pas.

    Donc, quand on choisissait un livre autrefois, on avait beaucoup plus de latitude pour le faire sien, avec ce que nous sommes, notre façon d'enseigner, la liberté dont nous avons besoin pour enseigner avec nos ressenti et sensibilité.

     

    J'ai un peu l'impression que le livre du maître devient parfois une bouée de sauvetage à laquelle on s'accroche désespérémment plutôt qu'un guide bienveillant et rassurant.

     

    Le guide du maître entrave ma liberté !!!

    Enfin, j'exagère ...    mais je n'en ai jamais utilisé parce que cela n'existait pas et c'est ainsi que l'habitude aidant j'avais l'impression que c'aurait été une entrave à ma liberté !

    14
    Mercredi 24 Avril 2013 à 13:34

    Oui, il y en a, et cela dès au moins les années 1900. Voir par exemple ce manuel :

    http://manuelsanciens.blogspot.com/2012/04/methode-pratique-de-langage-et-de.html

    Pour les maths, voir les Benhaïm dans les années 65-70.

    Dans le Boscher ou le Mamadou et Bineta les conseils pour le maître sont écrits en bas de page en petit en bas de la leçon et il y a des pages Directions pédagogiques au début.

    15
    Sapotille
    Mercredi 24 Avril 2013 à 13:38

    Mais oui, il y avait bien aussi de bons conseils au début de Mico, et que j'ai utilisés, mais pas de livres entiers ...

    16
    Mercredi 24 Avril 2013 à 14:23

    Je suis d'accord avec Sapotille : je n'arrive jamais à aller au-delà de la première séance avec le guide du maître.

    17
    Nita-a
    Mercredi 24 Avril 2013 à 17:20

    (aucun rapport direct avec le sujet, mais je le dis quand même : il y a de très mauvais manuels de Clg/Lycée écrits par des gens qui y enseignent )

     

     

     

    (Et, sinon, j'adore ton écriture de Maîkresse  . Oui, je farfouille tout partout ton blog)

    18
    Mercredi 24 Avril 2013 à 18:12

    Bon alors il ne faut pas généraliser, comme disait Spinoza !

     

    (Bienvenue, ça me fait plaisir .)

    19
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 11:01

    C'est clair !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :