• Des vertus de l'autodictée

    Souvent dénoncée comme inutile à l'apprentissage orthographique, accusée d'être un "simple exercice de mémoire", l'autodictée me semble pourtant (si elle alterne avec des dictées classiques, ou les prépare, et reste ponctuelle) un excellent exercice :

    - elle met en jeu la mémoire, à double titre : mémorisation d'un texte, et mémorisation de l'orthographe de ce texte (c'est le seul exercice scolaire, à ma connaissance, réunissant explicitement ces deux contraintes);

    - elle permet de motiver une analyse grammaticale et lexicale collective, lors de la découverte du texte : pourquoi les "s"? pourquoi les "ent" ? pourquoi ce "h" dans "préhistorique" et ce "l" à la fin de "outil" ?

    - elle peut rassurer et mettre en situation de réussite les élèves faibles, ou n'ayant jamais fait de dictées autres que de mots isolés; elle récompense ainsi un effort fourni et une attention, même très guidée, à la correction orthographique d'un écrit;

    - quoi qu'on en dise, elle participe à l'apprentissage, non seulement de l'orthographe des mots qu'elle contient, mais aussi des relations syntaxiques entre ces mots (morphèmes flexionnels).

    Prenons l'exemple suivant :

    Les hommes préhistoriques chassaient le mammouth, pour sa fourrure et sa viande. Ils utilisaient également ses os pour fabriquer des outils.

    En effet, la mémoire ne peut retenir autant de termes si elle ne les met pas en relation (recherche des sujets des verbes, et des pluriel au sein des GN) et si elle ne s'appuie pas sur des morphèmes lexicaux (outil de la même famille qu'outiller; préhistorique contenant le lexème "histoire"...).

    L'autodictée impose donc de retenir, non seulement les particularités lexicales de chaque mot (consonnes doubles de "fourrure" ou de "mammouth"...), mais oblige aussi à mémoriser des familles de mots et à refaire une analyse syntaxique (donc de l'avoir intégrée). Sans cette reproduction de l'analyse faite la veille en classe collectivement, l'écriture uniquement de mémoire est impossible.

    Ce n'est donc pas un simple exercice de "par coeur" (ce qui serait déjà pas mal...), mais à la fois un exercice de copie très différée, et de reproduction d'une analyse déjà faite par le maître, puisque les mots sont en contexte.

    Elle me semble à ce titre, pour des élèves qui débutent en grammaire, bien plus efficace en terme d'apprentissages que la dictée classique, puisqu'elle donne un modèle d'analyse, seul capable de soulager la mémoire.

    - enfin, elle peut être un intermédiaire entre la copie simple et la dictée inconnue : une fois ce texte de base su, on peut le dicter en changeant seulement quelques paramètres (en remplaçant "les hommes" par "l'homme" et "le mammouth" par "les mammouths", par exemple), afin que l'élève n'ait à se concentrer que sur quelques variables.


  • Commentaires

    1
    Ljub Profil de Ljub
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 12:56

    Les élèves non débutants, déjà bons en orthographe, sont soulagés de la mémorisation des particularités lexicales et peuvent ainsi mieux se consacrer à l'apprentissage par coeur du texte, je pense. T'en fais combien par période, des autodictées ?

    2
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 16:35

    Pas beaucoup, 2 ou 3, je dirais...

    3
    Pavi Profil de Pavi
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 21:39

    J'ai pratiqué l'auto-dictée, pous je l'ai abandonnée. Et si je m'y remettais?

    L'idéal serait de pratiquer plusieurs types de dictées par semaine. Arggh j'ai toujours du mal à tout caser!

    Merci pour cet article.

    4
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 22:48

    Oui, voilà, on ne peut pas tout faire...

     

    Merci pour ta visite, Pavi !

    5
    Vendredi 14 Décembre 2012 à 21:55

    Comme je suis d'accord!

    ça me rappelle un sujet ailleurs où nous nous étions retrouvées toutes les deux quasiment les seules "défenseuses" de l'autodictée.... moi  je pratique toutes les semaines, en relation avec les dictées de mots et les dictées flash quotidiennes.

    6
    Vendredi 14 Décembre 2012 à 21:59

    Oui, je me suis souvenue de ce fil...

     

    Merci Zaubette ! Je ne pratique pas assez, par manque de temps.

    7
    ll
    Samedi 15 Décembre 2012 à 01:01
    Tous les chemins mènent à Rome, tant qu'on ne quitte pas le Capitole pour se précipiter du haut de la Roche Tarpéienne ! Zaubette, vous me faites peur -ce doit être l'avatar , - il ne faut en toute chose n'abuser de rien. L'auto-dictée est une idée intéressante, car elle contient en son sein la motivation. Cela mérite d'être creusé, de temps à autre, au fur et à mesure des besoins. Sans en faire un exercice exclusif, il présente un intérêt majeur (comme dirait l'autre...) ! Maintenant, il ne s'agit pas d'en faire l'exercice unique d'évaluation, cela n'est pas une finalité. Néanmoins, cela est formateur donc c'est intéressant. J'ai visité les blogs référencés, un seul mot: classe ! ;)
    8
    Samedi 15 Décembre 2012 à 08:46

    ll, il faut que tu te lances ! (pas dans l'autodictée, dans le blog   !), et je te mettrai dans ma liste ! En plus, personne ne viendra te dire ce que tu peux dire ou pas.

    Merci encore pour ton intérêt.

    Mais là où je ne suis pas d'accord, c'est sur l'avatar de Zaubette : il est mimi !

    9
    Samedi 15 Décembre 2012 à 10:13

    comment ça, je fais peur? , je suis douce comme un agneau!

    ll, je vous rassure, l'autodictée n'est pas mon "exercice unique d'évaluation", ni un "exercice exclusif"! Mes CE1 font une dictée quotidienne + chaque semaine: 10 mots à apprendre + 1 (très courte (20 à 30 mots)) autodictée, tout ça en rebrassant le même corpus de mots et en ciblant sur une difficulté grammaticale. Un lien valant mieux qu'un beau discours, tout est ici:

    http://zaubette.eklablog.com/dictees-ce1-a2746885

    10
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 00:08

     J'aime bien les articles d'abcd qui disent si bien ce que je pense. 

    11
    ll
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 19:46

    Zaubette, je vous remercie d'avoir pris le temps de répondre et de préciser. Je ne voulais pas caricaturer.. ;) Votre blog est intéressant. Merci pour vos contributions à toutes et à tous. L'intelligence collective est d'autant plus forte que les intervenants sont nombreux donc ces échanges sont profitables ! Merci aussi à vous, abcdefgh, de prendre le temps d'alimenter ce blog. :) Bon courage à tous pour cette dernière ligne droite !

    12
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 22:08

    Merci ll, à toi aussi!

    13
    Mercredi 27 Février 2013 à 13:12

    Merci pour cet article intéressant sur l'autodictée. J'en fais souvent dans ma classe. Bien sûr, je ne fais pas que ça et j'essaie de varier. Je me retrouve dans tes réflexions et ça fait du bien.

    14
    Mercredi 27 Février 2013 à 13:54

    Eh bien je n'ai rien à redire sur ton article qui reflète bien ce que je pense également de l'autodictée. Comme quoi...

    15
    Mercredi 27 Février 2013 à 14:32

    Juste un coucou (vu que j'ai déjà dit que je faisais aussi les autodictées et avec le même raisonnement ;) ) Tu sais que tu ne m'as toujours pas donné ta couleur préférée pour le jeu de Gdine ? Biz

    16
    Mercredi 27 Février 2013 à 15:00

    Le bleu !

     

    Merci pour vos com' !

     

    (Hé, z'avez vu, j'ai un com de Lutin Bazar  .)

    17
    Madame Têtard Profil de Madame Têtard
    Mercredi 27 Février 2013 à 21:21

    ouaaaaaaaaaaaaahhhhhhh la classe!!

    18
    Sgorre
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 13:09

    Voici un texte que je vais, de ce pas, transmettre à mes collègues qui m'expliquaient il n'y a pas si longtemps que l'autodictée, c'était un peu nul... Tu formules vraiment bien les choses ! Merci à toi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :