• Bonjour !

    Ils ont 10 ans et ne savent pas lire

    L'édition de la méthode "Permis de lire" est d'actualité. Enfin ! 

    J'ai reçu depuis sa mise en ligne plus d'une centaine de demandes, que ce soit par la messagerie du blog ou en commentaire. Je ne peux réellement comptabiliser ses utilisateurs car je l'ai d'abord proposée sans mot de passe.

    Vous êtes cependant plusieurs dizaines à m'avoir laissé votre adresse mail et je vous en remercie. Cela donne une petite idée des besoins de ce type d'outil dans nos classes.

    Un éditeur prestigieux est intéressé par notre travail, ce qui permettrait de faire de Permis de Lire un véritable ouvrage, avec une mise en page professionnelle et une diffusion importante. Néanmoins, il paraît nécessaire de l'améliorer pour qu'il soit utilisable au pied levé, dans des situations où le temps de l'enseignant est très souvent compté.

    C'est pourquoi je fais appel à ceux qui ont utilisé les premiers modules pour m'aider : accepteriez-vous de répondre à un petit questionnaire, assez précis, sur l'utilisation que vous avez faite de cette méthode, sur ses qualités et ses défauts... ?

    Dans ce cas, merci de me laisser votre mail en commentaire, ou de me l'envoyer en message privé. Cela nous aidera grandement à finaliser cet utile outil !

    Si ce projet aboutissait, nous enverrions aux enseignants qui nous auront aidées à le réaliser un exemplaire de la méthode éditée.

     


    21 commentaires
  • Ça y est ! Concours en poche ! Vous allez avoir votre classe à vous tout seul ! 

     

    Vous avez bossé toutes les vacances.

     

    Vous avez trouvé quelques pépites sur les blogs. C'est rassurant.

     

    Vous vous croyez prêt.

     

    Vous avez même hâte d'y être.

     

    Oui, bientôt, très bientôt, enfin, vous allez remplir le rôle de passeur dont vous avez toujours rêvé, et guider les générations futures dans tous les champs du savoir :

    200715-18

     

    Vous pensez qu'il suffit de se lancer, et que le reste viendra tout seul... !

    270715-7

     

    Il faut pourtant que je vous avertisse de deux ou trois trucs que la Formation ne vous a jamais dits.

    (Ames sensibles et idéalistes : ne lisez pas la suite.)

     


    9 commentaires
  • En effet, il vous reste peu de temps. Utilisez-le pour dire adieu à vos amis.

     

    A vos enfants. 

     

    Dites bien aussi à votre moitié qu'il ne s'agira plus de batifoler avant le mois de juillet prochain.

    200715-4

     

    Car c'est fini : vous n'aurez désormais plus une minute à leur consacrer. Vous entrez dans la grande famille de l'E.N.

     

    Vous ressentez déjà - alors même que vous êtes encore en vacances pour la plupart des gens -  les premiers symptômes du burn-out : plus la rentrée approche et moins vous êtes serein. C'est normal.

     

    Mais cela n'est rien comparé à toutes vos nuits à venir.

     

    Après deux semaines de classe vous serez au bout du rouleau. Mais il vous faudra y aller quand même.

     ajM051BxSeuNZI0ZpjHb_Airport Drag

     

    Il faut dire que le corps médical est très concerné par la fatigue des enseignants. 

     

    Le pire, c'est que vous ne serez plus jamais tranquille. Surtout à l'école !

    Inutile d'essayer de nouer des liens avec les collègues pendant la récré : il y aura toujours un élève pour vous interrompre.

    080615-15

     

    Même chose à la pause-déjeuner - si on peut appeler ça une "pause"... Ils ont tout le temps besoin d'un truc.

    270715-10

     

    Vous aurez parfois besoin d'aller vous rafraîchir aux toilettes, en toute intimité.

    N'y comptez pas.

    Ils sont partout.

    130715-8

     

    Et même si vous arrivez le matin super en avance, il y en a déjà qui frétillent au portail depuis 10 bonnes minutes.

    290615-10

     

     

    Mais bon, j'exagère... Il n'y a pas que les élèves à l'école. Il y aussi des bons côtés !

    Le matin, par exemple, dans la Salle des Maîtres ! plein de collègues sympas à la joie de vivre communicative !

     

    Trop ponctuellement, des conseillers empathiques et enthousiastes.

     

    Des animations pédagogiques passionnantes le mercredi après-midi.

     

     

     Voilà, je crois que j'ai rempli mon rôle : je vous sens davantage à même d'affronter notre beau métier, dont je vous ai révélé les arcanes.

    Ne me remerciez pas.

    150615-18


    38 commentaires
  •  

    Une collègue blogueuse et instit', comme nous, vient de publier chez SEDRAP un manuel de rédaction, permettant à l'élève d'enquêter sur le texte à produire (lettre, recette, portrait, article...) avant de se lancer. 

    J'en ai un peu suivi la genèse, et j'ai hâte de l'avoir entre les mains !

     

    Toutes les infos chez Séverine

     

    Filou mène l'enquête... un outil pour la rédaction


    1 commentaire
  • On fait quoi ?

    On continue...

    On continue à leur apprendre à lire, à écrire, à dessiner, à se parler et à être heureux. Pour que, jamais, ils n'aient besoin d'une arme.

     

    L’OISEAU

     

    Quand il eut pris l’oiseau,

    Il lui coupa les ailes.

    L’oiseau vola encor plus haut.

     

    Quand il reprit l’oiseau,

    Il lui coupa les pattes.

    L’oiseau glissa telle une barque.

     

    Rageur, il lui coupa le bec,

    L’oiseau chanta avec

    Son cœur comme chante une harpe.

     

    Alors, il lui coupa le cou.

    Et de chaque goutte de sang,

    Sortit un oiseau plus brillant.

     

    Maurice Carême


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique